Accueil » NFT et créateurs de contenu : guide du débutant

NFT et créateurs de contenu : guide du débutant

« Moi, les NFT, je m’en fou. » Il y a quelques temps, je vous aurais dit que je comprenais. Mais Matt et moi, on s’est pris au jeu assez rapidement. Historienne de l’art et passionné du digital et de nouvelles technologies, nos univers avaient tout pour différer jusqu’à ce terrain d’entente : les NFT. Et depuis, Matt en achète plein. Mais ça, c’est un autre sujet 😉

On vous explique un peu le principe des NFT, et on espère pouvoir bientôt acheter vos premières créations !

C’est quoi un NFT ?

NFT est l’abréviation de « Non-Fungible Token ». Le terme « non-fongible » signifie que c’est un objet unique qui n’est pas interchangeable (à l’inverse de la monnaie par exemple qui elle est fongible). Le NFT est donc un jeton (token) cryptographique qui est stocké sur une blockchain (c’est quoi une blockchain?).

Pour vous représenter plus grossièrement ce qu’est un NFT, imaginez vous une œuvre d’art.

Vous l’achetez, vous en êtes propriétaire. Vous pouvez la revendre à un particulier, dans une galerie ou une maison de vente. Et bien le NFT c’est globalement la même chose mais digitale.

Vous me direz : « Si je fais un clic droit sur une image, enregistrer sous, elle est enregistrée sur mon ordinateur ». Alors oui mais : vous n’êtes pas propriétaire de l’image. Et à moins d’avoir un contrat écrit avec le propriétaire des droits de celle ci, vous ne le serez jamais.

Pourquoi la technologie NFT révolutionne la création de contenu ?

La révolution NFT a déjà touché les mondes de l’art et du gaming, et commence à s’infiltrer dans le monde le l’influence et de la création de contenu.

Mais comment cela se passe concrètement dans ce milieu, et comment vous pouvez vous aussi commencer à vous prendre au jeu des NFT ?

Dans le web traditionnel, tout est centralisé. C’est à dire que vous possédez votre création, mais elle est hébergée sur des plateformes (Instagram, Youtube, Pinterest, etc…). Demain l’une de ces plateformes disparait, votre création disparait. De plus, les plateformes sur lesquelles vos postez vos créations monétisent votre contenu parfois sans vous rémunérer (et s’en mettent plein les poches sur votre dos 😈 ).

C’est un peu différent dans le web3, qui est décentralisé. Vos possédez votre création, mais elle est hébergée sur la blockchain (sur l’ensemble des machines qui constituent le réseau). Vous avez donc entièrement le contrôle sur votre création, vous pouvez la monétiser comme bon vous semble.

Vous pouvez donc facilement échanger (que ce soit donner ou vendre) vos créations sur des marketplaces. Et l’avantage de ça, c’est que vous touchez pratiquement l’intégralité de votre vente, mais aussi des royalties sur toutes les ventes à venir de votre création.

C’est donc un moyen incroyable de créer un nouveau lien avec votre communauté. Elle peut posséder, acheter, vendre, donner vos créations. Au delà de l’aspect business, et la possibilité de monétiser vos créations, c’est l’occasion de vous démarquer avec un véritable levier marketing (très peu de créateurs se sont déjà lancés).

Un exemple concret ?

Pour illustrer tout ça, on a lancé une collection avec certaines de nos photos l’année dernière, en se disant que :

  • ça serait un bon moyen faire connaitre nos créations
  • donner une façon différente de nous soutenir (fini les Patreons et autres solutions)
  • potentiellement un moyen de gagner mais surtout de faire gagner de l’argent à notre communauté sur le long terme

Exemples de photos en NFT sur Opensea
Notre collection sur Opensea

Comment se lancer et vendre vos premières créations ?

C’est finalement assez simple. Il suffit d’avoir un wallet crypto (comme Metamask par exemple) que vous installez directement sur votre navigateur internet, et de vous inscrire sur une marketplace (comme Opensea ou Rarible).

Une fois ces deux conditions réunies, vous pourrez minter (ou « créer un NFT » dans le jargon) dans des collections. Vous pourrez ensuite les mettre en vente à prix fixe ou aux enchères.

EDIT: voici un article qui vous explique comment créer votre collection sur Opensea

Dites nous en commentaire ou sur Instagram si le sujet vous intéresse !

Inès et Matt

5 réflexions sur « NFT et créateurs de contenu : guide du débutant »

    1. Hello, je m’attendais à ce genre de commentaire, qui sont du à une très mauvaise connaissance du milieu des médias en général qui en ont fait un monstre.

      La blockchain a beaucoup d’avantages pour l’environnement et l’écologie. Toutes les blockchains n’ont pas besoin de beaucoup d’énergie pour fonctionner !

      Les frigos dans nos maisons, l’extraction de métaux ou encore le système bancaire consomment des dizaines de fois plus que l’ensemble des blockchains.

      Je vous invite à lire (des articles qui traitent vraiment le sujet): https://www.weareclimb.fr/guides/investir-crypto/ecologie-environnement-cryptomonnaie

      Ou

      https://www.weareclimb.fr/guides/investir-crypto/ecologie-environnement-cryptomonnaie

      Ou

      https://www.weareclimb.fr/guides/investir-crypto/ecologie-environnement-cryptomonnaie

      Avez-vous pensez au stockage de WordPress ? Pour information les sites WordPress représenteraient 43% de l’ensemble des sites internet mondiaux 😉

      Alors oui côté blockchain tout n’est pas encore parfait, mais si ça peut rendre le monde meilleur à terme…

      A dispo pour en discuter si vous voulez plus d’informations 🙂

      1. Ce n est pas parce que le frigo consomme de l électricité que je vais le débrancher impossible ! Mais je peux éteindre la box la nuit débrancher le maximum de prises inutiles et rationaliser l utilisation de lave linge. Je peux stocker mes images sur des disque durs. Les NFT c est de l énergie pour une élite restreinte dans laquelle je ne me reconnais pas.

        1. Car vous ne comprenez pas cette technologie et vous n’essayez pas de la comprendre, c’est dommage.

          La blockchain permet tout le contraire de l’élitisme.

          Ce n’est pas le stockage des NFTs qui est « problématique dans certains cas », c’est leur production.

          Pour finir, vous vous êtes déjà posé la question de qui ne veut pas de la blockchain car ça rend leur modèle obsolète ? Les banques 😉 et qui contrôle le monde ? Ça vous donnera peut être une piste de réflexion du pourquoi tout le monde dit que c’est pas « Green ».

          Mais encore une fois si vous n’êtes pas prêt à vous renseigner vous ne comprendrez pas et continuerez de croire ce que vous pouvez lire partout.

          Je suis conscient que ma vision du monde est très utopiste, je crois que la blockchain est une révolution technologique majeure et qu’elle permettra un monde meilleur et plus vert.

          Vraiment si vous avez 15 min, regardez ceci : https://youtu.be/3Rnqst5qCgA

          Je vous accorderais cependant que le bitcoin n’est pas une blockchain eco friendly mais avec ce film vous pourrez comprendre pourquoi je suis convaincu de cette technologie.

          Ps: il n’y a pas de NFTs sur Bitcoin, donc les chiffres qu’on peut lire partout sur la consommation de la blockchain (en grosse partie liée au bitcoin) ne peuvent pas être interprétés aussi facilement

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :